Sauté de porc au curry

Sauté de porc au curry

sauté de porc au curry-mijote et papote

Vous connaissez certainement le poulet au curry ???? Alors vous allez adorer le porc au curry!!!

A vrai dire, c’est à peu près la même chose, vous me direz…mais ce n’est pas le même type de viande!

Il y a quelques semaines, je me suis procurée de la viande de porc chez mon producteur local: La ferme de Jean Michel, qui est une belle entreprise familiale.

Régulièrement, les samedis matin, je me rends chez ce producteur local et on y trouve de magnifiques légumes de saison!

https://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/ferme-jean-michel-guicherd/5708786

Vous verrez, cette recette est rapide et ultra simple!!!! J’adore le curry!!! et vous?

 

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Temps de cuisson: 45 min.

  • 600 g de sauté de porc
  • 2 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe de curry
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 30 cl de crème de coco (ou de lait de coco)
  • 1 petit verre  de vin blanc
  • 50 cl de bouillon de volaille ou de légumes
  • sel, poivre
sauté de porc au curry - mijote et papote

Dans une cocotte, ajouter l’huile d’olive et faire revenir les morceaux de viande.

Faire saisir la viande.

Ajouter les oignons émincés et l’ail écrasé.

Une fois les oignons translucides, ajouter le curry, le curcuma, une pincée de sel et une pincée de poivre (on rectifiera l’assaisonnement à la fin). Mélanger afin de bien enrober la viande des épices.

Ajouter le vin blanc et recouvrir la viande (pas plus) de bouillon.

Laisser mijoter à couvert 30 min en diminuant la puissance du feu ou de la plaque. Mélanger régulièrement.

Ajouter ensuite le lait ou la crème de coco et laisser mijoter encore 15 min, voir plus.

Afin de vérifier si la viande est cuite, piquer à l’aide d’une fourchette: elle doit être tendre.

Plus la viande mijotera dans sa seconde phase, plus elle sera nappée de  sauce onctueuse.

Rectifier l’assaisonnement en sel et servir avec des nouilles chinoises.

Bon appétit. C’est aussi bon qu’avec du poulet!!!!!

 

sauté de porc au curry - mijoteetpapote
sauté de porc au curry -mijotetepapote
Foie gras Maison

Foie gras Maison

foie gras - mijote et papote

Cuisinez-vous votre foie gras? Non???

Mais quel dommage!!!!!!!

Lorsque vous aurez découvert la recette, je peux vous assurer que vous allez le préparer vous même, à moins que la flemme ne vous prenne… et à ce stade, désolé je ne peux rien faire pour vous à part vous conseiller d’acheter un foie gras fermier, issu d’un animal élevé dans de bonnes conditions.

J’ai l’habitude depuis quelques années de me fournir à la Ferme de Fagès à St Geniès.

https://www.conserverie-mazet.fr/

Vous trouverez des foies de qualité (après cuisson vous n’aurez pas que de la graisse dans votre assiette…) et tout un tas de produits autour du canard et de l’oie.

J’ai parfois raté mes cuissons… mais lorsque j’ai trouvé cette recette il y une quinzaine d’année, je me suis dit: « c’est bon!! je la tiens!!! ». LA RECETTE qui marche à tous les coups!!!!!!!

Un assaisonnement simple: poivre et sel  et c’est tout!!!  Vous aurez besoin d’un thermomètre de cuisson et de papier film… ( et oui, moi qui fabrique mes Bee wrap Maison (post à venir d’ailleurs!!) là, je ne suis pas très écologique….).

Il vous faudra le cuire 4 à 3 jours à l’avance et il ne vous restera qu’à le faire patienter au fond du réfrigérateur.

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Préparation: 10 min

Cuisson: 10 à 15 min

  • 1 foie gras crue de 600 g +/-
  • du sel
  • du poivre

Phase 1 : dénerver le Foie gras

Sortir le foie du réfrigérateur et le laisser à température ambiante pendant 1h.

Passer ce temps, ouvrir le foie et avec vos doigts, retirer délicatement les veines qui restes ainsi que les éventuelles traces de sang. Même si le foie semble se désagréger… il ne faut pas avoir peur, il se reconstituera à la cuisson.

foie gras - mijote et papote
foie gras maison - mijote et papote

Phase 2 : l’assaisonnement

Saler et poivrer le foie.

  • Pour le sel: il vous faudra 12g de sel par kg.
  • Pour le poivre: il vous faudra 3 g de poivre par kg.

A vous de faire le produit en croix wink.

( si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter 1 bonne cuillère à soupe de porto ou autre alcool de votre choix  et/ou une pincée de 4 épices: moi je le préfère le plus simple possible!)

Redonner la forme initiale au foie et le placer dans une boîte hermétique au réfrigérateur toute une nuit.

 

foie gras assaisonnement - mijote et papote

Phase 3 : préparation avant cuisson

Pour un foie de 600 g environ, le couper en 2 dans la longueur et réaliser 2 papillotes à l’aide de couches successives de papier film (pour ma part 4 couches, on est jamais trop prudent!!). Il faut bien serrer votre papillote et faire  des nœuds aux extrémités après avoir bien rouler la papillote. On obtient un cylindre.

Attention: une couche après l’autre, on ne prend pas 4 couches superposées!!!!!!!!!de papier film. Et après chaque couche on forme des nœuds aux extrémités.

 

foie gras -mijote et papote

Phase 4 : la cuisson

Plonger les 2 ballotins dans une eau comprise entre 78 et 82 °. L’idéal étant 80°.

Le temps de cuisson est de 15 minutes.

Plonger les 2 ballotins dans un saladier d’eau très froide afin de stopper la cuisson pendant une vingtaine de minutes.

Passer ce temps les sécher un peu et les disposer au réfrigérateur.

Laisser 3 à 4 jours avant déguster.

 

foie gras cuisson - mijote et papote

 

Et voilà, simple non!! alors plus d’excuses!!

Pour profiter pleinement des saveurs de votre foie gras, sortez-le 10 à 15 minutes avant le déguster!

Servez-le avec un confit d’oignon maison, du pain d’épices et de la confiture de figue! humm un régal!!!

foie gras ballotins - mijote et papote
foie gras assiette - mijote et papote
foie gras maison - mijote e tpapote
Blanquette de veau

Blanquette de veau

blanquette de veau - mijote et papote

Mais qui ne connait pas ce plat typiquement Français?

Il vous faut un petit peu de temps devant vous, comptez entre 1h30 et 2h environ. Il faut que ça Mijote!!!!!!

On parle de blanquette en référence à la sauce plutôt claire et à la blancheur de la viande de veau. D’ailleurs on parle aussi de blanquette de poulet, de poisson etc… Ce plat fait partie des recettes les plus vieilles de la gastronomie Française.

J’aurai pu vous proposer la recette de la blanquette facile, rapide. Mais je vous assure qu’elle n’a vraiment pas la même saveur que cette recette traditionelle. Ici, je fais cuire la viande à l’eau pour démarrer, afin de l’attendrir.  Puis on prend le temps de la faire mijoter avec les légumes, le bouquet garni. Et enfin on affine le plat avec une superbe sauce.

Voilà, maintenant je vous explique par étapes comment réaliser cette magnifique recette!

 

blanquette veau - mijote et papote
blanquette-mijoteetpapote

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Préparation: 45 min

Cuisson: de 1h30 à 2h

  • 1,4 de veau épaule en morceaux
  • 6 belles carottes
  • 10 champigons de Paris
  • 1 oignon piqué d’un clou de girofle
  • 1.2 l de bouillon de boeuf
  • sel, poivre, une pincée de noix de muscade
  • 1 bouquet garni

Pour la sauce:

  • 30 g de farine
  • 50 g de beurre
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 20 cl de crème semi-épaisse
blanquette-mijotetetpapote

1. Mettre la viande en cubes dans une casserole et couvrir d’eau froide. Porter à ébullition puis baisser la puissance du feu et poursuivre la cuisson 5 à 6 min. Ecumer régulièrement tout au long de la cuisson. Egoutter la viande.

blanquette-mijote et papote

3 . Eplucher les carottes, les couper en rondelles et réserver.

Couper les champignons en lamelles et les faire cuire dans une poêle jusqu’à ce qu’ils rendent leur eau. Réserver.

Ajouter à la viande les carottes, les champignons et rajouter du bouillon de boeuf si besoin. Couvrir et poursuivre la cuisson 20 à 30 min jusqu’à ce que la viande soit bien tendre.

blanquetteveau - mijote et papote

2. Eplucher l’oignon et piquer le clou de girofle. Disposer la viande dans une cocotte et ajouter l’oignon, le bouquet garni,le bouillon de boeuf, du sel et du poivre.

Couvrir et à ébullition, baisser le feu. Laisser mijoter 45 min.

blanquette - mijote et papote

4 . Sortir le veau et les légumes de la casserole. Filtrer le liquide et faire bouillir 5 minute environ afin qu’il réduise un peu.

5 . Préparer la sauce:

Mettre le beurre dans la cocotte et laisser fondre. Ajouter la farine et avec un fouet remuer rapidement. Incorporer le liquide qui a réduit et remuer vivement afin d’éviter la formation de grumeaux. Laisser frémir  quelques minutes. On obtient une sauce épaisse.

6 . Remettre la viande et les légumes , rectifier l’assaisonnement et ajouter la noix de muscade. Réchauffer doucement 5 à 6 min.

Dans un bol, mélanger au fouet les jaunes d’oeuf et la crème. Ajouter à la sauce et réchauffer sans jamais laisser bouillir!!!!

Servir aussitôt!

Et bien bon appétit tout le monde!!

 

Saucisses au chou ou Pormon accompagné de chou rouge

Saucisses au chou ou Pormon accompagné de chou rouge

pormonier - mijote et papote

Connaissez-vous les saucisses au chou ou Pormonier ou Pormon?

Et bien c’est une charcuterie de chez nous : la Savoie!!!!

Le Pormonier est une saucisse auquelle on a rajouté des herbes: chou, poireau, épinard ou encore blette. Il existe aussi le pormon, mais là on y ajoute uniquement du chou!

Cette charcuterie viendrait du Beaufortin.

Son nom viendrait  de « poumon » : les paysans autrefois ajoutaient les abats dans les saucisses avec le maigre de porc.

Nous aurons ainsi appris un peu d’histoire de nos campagnes!

Alors pourquoi j’ai décidé de partager cette recette avec vous? Car en fait, nous avons la chance d’avoir des voisins qui cuisinent, super sumpathiques et qui partagent de belles chosent avec nous!

Quelle belle surprise lorsque Monsieur « A » est arrivé avec cette belle charcuterie! Il fallait que je fasse honneur à leur cadeau!

Bon, à nos casseroles!

 

pormonier chou rouge -mijoteetpapote

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Préparation: 25 min pour 4 personnes

Cuisson: 35 min puis 10 min four 200°

  • 1 oignon
  • 2 échalotes
  • 3 clous de girofle
  • 3 baies de genièvre
  • sel, poivre, pincée d’herbes de Provence
  • 1/2 chou rouge
  • 1 pomme
  • 1/2 cube de légumes
  • 4 pormoniers ou saucisses au chou
  • 300 ml d’eau
  • 3 cas d’huile d’olive

Dans une cocotte, faire revenir les échalotes et l’oignon 2 à 3 min.

Découper le chou en lanières et l’ajouter dans la cocotte. Remuer 2 min. Ajouter l’eau, saler, poivrer, ajouter les clous de girofles et les baies de genièvre, les herbes et le 1/2 cube.

Réduire la puissance du feu et laisser mijoter 15 min à couvert.

Ajouter les saucisses. Éplucher et découper la pomme en dès et laisser de nouveaux mijoter une vingtaine de min. Surveiller que le chou n’adhère pas à la cocotte, sinon rajouter de l’eau. Préchauffer le four à 200°.

Retirer le couvercle de la cocotte et enfourner pour 10 min. Rectifier l’assaisonnement si besoin et servir aussitôt.

Bon app!

pormonier au chou rouge - mijote et papote
pormonier au chou - mijote et papote
pormonier chou rouge - mijote et papote

Chou « Farci »

Chou « Farci »

chou farci - mijote et papote
choux farcis - mijote et papote

Mon père est passé nous rendre visite et comme à son habitude, il m’apporte des légumes! Et dans ce panier familial, devinez ce que je trouve?
Un chou vert frisé! Il savait que je voulais préparer depuis longtemps un chou farci!
J’ai ainsi rouvert mon livre des souvenirs au temps de ma grand-mère.

Ce n’est pas un plat que j’ai pu déguster chez elle, mais elle m’a souvent parlé de ce plat confectionné par ses parents lorsqu’elle était petite.

Je l’ai tellement imaginé, maint et maint fois qu’il a fallut arriver à cet âge pour le concocter!
Je ne sais pas si elle me parlait du farcement Savoyard ou du chou farci.
Je penche plus pour ce dernier.

Cette recette, elle est sublime!
Il vous faudra un peu de temps devant vous! Ne pensez pas qu’en deux temps trois mouvements votre plat sera réalisé! Il m’a fallut 2h environ.

Ce plat se sert tel quel arrosé du jus de cuisson qui aura concentré tous les sucs.

Allez je vous donne la liste des ingrédients!!!

chou - mijote et papote

Préparation: 30 min

Cuisson: 10 min pour blanchir le chou /1h de cuisson à la cocotte/ 8 à 10 min au four 190 °

  • 500 g de chair à saucisse
  • 200 g de lardons fumés
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 2 tranches de pain de mie trempée dans du lait
  • 1 œuf
  • 1 chou frisé vert
  • 10 branches de persil
  • 3 clous de girofle
  • 1 pincée de 4 épices
  • 5 baies roses
  • sel, poivre, sel gros
  • thym en poudre ou à défaut herbes de Provence
  • huile d’olive, beurre

Pour la garniture aromatique:

  • un bouquet garni composé de thym et romarin en branche, feuille de laurier
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 1 bouillon de bœuf (300ml environ)

 

chou cuit - mijote et papote
Chou vert farci - mijote et papote

Éplucher l’échalote et l’ail: hacher le tout.

Dans une poêle, ajouter de l’huile d’olive et faire revenir l’échalote, l’ail. Quand tout devient translucide, ajouter les lardons fumés. Faire revenir 1 ou 2 min et réserver.

Disposer dans une assiette deux tranches de pain de mie ou de campagne et les recouvrir de lait. Réserver.

Hacher le persil. Réserver.

Dans un saladier, disposer la chair à saucisse, les échalotes, l’ail, les lardons, ainsi que le pain égoutté, le persil haché, les clous de girofle, la pincée de 4 épices, les baies roses, le thym en poudre, 2 pincées de sel, une pincée de poivre et l’œuf. Mélanger le tout. Réserver.

Prendre le chou et ôter les 3 ou 4 grosses feuilles abimées. Faire pocher 10 minutes le chou entier dans une marmite d’eau avec une pincée de gros sel et mettre le couvercle en réduisant légèrement la puissance de votre feu.

Passé 10 min, retirer le chou et le disposer dans un récipient d’eau froide afin de stopper la cuisson (l’idéal avec des glaçons).

Phase de montage du chou: au-dessus, je vous ai mis 2 photos du chou en plein effeuillage.

Prendre le chou et écarter très délicatement les feuilles une à une en prenant soin de ne pas les casser. Arrivé au centre du chou, il reste une boule de chou de la taille d’une clémentine. Ôter cette boule et la hacher pour la déposer dans la farce. Mélanger la farce.

A la place de la boule, disposer une boule de farce de la même taille et reconstituer le chou en alternant les couches de farce entre les feuilles.

Ficeler le chou. Réserver.

Hacher l’oignon destiné à la garniture aromatique, peler et couper en rondelles les carottes. Dans un cocotte, ajouter un morceau de beurre, puis l’oignon, les carottes et le bouquet garni. Faire revenir quelques minutes puis ajouter le chou.

Ajouter le bouillon de bœuf, saler, poivrer et déposer le couvercle sur la marmite. Faire mijoter sur feu doux 1h15 environ.

Surveiller la cuisson de temps en temps. Si tout le liquide s’est évaporé, rajouter un peu de bouillon. Arroser avec le jus de cuisson régulièrement.

Faire préchauffer le four à 190 °. Au bout d’1h15 de cuisson, disposer la cocotte sans le couvercle 10 min au four.

C’est prêt!

Vous pouvez découper votre chou et arroser de jus de cuisson. Régalez vous et surtout faites moi vivre votre expérience en commentaires.

Bon appétit!

chou après cuisson - mijote et papote
choux farci - mijote et papote
chou farci - mijotepapote

Saucisses aux lentilles du Puy

Saucisses aux lentilles du Puy

saucisses aux lentilles - mijote et papote

C’est marrant comme le temps joue sur notre alimentation. Avec le retour de l’humidité, la neige sur la chartreuse on se régalerait bien d’un plat tout doux et tout chaud.

Je suis allée faire un tour au cellier et là je tombe sur les lentilles du PUY! ça, c’est vraiment les légumineuses qu’on achète en période de confinement! marre des pâtes……

On a surtout l’habitude de les cuisiner en entrée, version salade avec des échalotes et une bonne vinaigrette.

Mais en plat chaud c’est excellent et surtout accompagnées de saucisses de Morteau ou de Montbéliard.  Confinement oblige, je n’avais sous la main que de simples saucisses type diot: cela convient aussi mais le parfum sera moins prononcé.

Alors, je vous vois venir de loin avec vos questions! « Fait-elle tremper ou non ses lentilles avant? »

Contrairement aux pois chiches ou aux haricots secs, les lentilles sont plus petites et ont une enveloppe plus fine; elles peuvent donc se se dispenser d’un bon trempage. Elles pourront cuire à cœur plus rapidement.

Mais pour ceux qui ont des difficultés de digestion, 1 heure de trempage suffit pour se débarrasser des sucres responsables des ballonnements (hum c’est glamour tout ça).

Une autre petite précision concernant l’eau et qui est très importante. Toujours démarrer la cuisson à l’eau FROIDE et en ayant au préalable rincé les lentilles à l’eau claire et NE PAS SALER. Pourquoi?

Car si on démarre à l’eau chaude, l’amidon contenu dans la lentille va gélifier et empêcher une bonne cuisson à coeur.  De plus, si on sale au début, l’eau aura des difficultés à pénétrer et durcira l’enveloppe de la lentille; il faudra plus de temps de cuisson et malheureusement vous risquez de vous retrouver avec une purée.

Alors on pense EAU chaude et salée pour les pâtes et froide et non salée pour les légumineuses!

Après, je ne suis pas une experte en nutrition, ni une grande cuisinière, je vous partage juste mon expérience.

Voilà après tout ce laïus, voici la recette:

 

saucisse lentille - mijote et papote

Les ingrédients:

 Préparation: 20 min pour 4 personnes

Cuisson: 25 min pour le début puis 25 min après ajout des saucisses

  • 500 g de lentilles verte du Puy
  • 4 saucisses de Morteau ou Montbéliard etc…
  • 1 oignon
  • 2 belles carottes ou 4 petites
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 cube de bouillon de volaille  (ou boeuf, ou légumes au choix)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre
  • feuilles de laurier, grains de poivres (5 baies), thym, romarin.

Rincer les lentilles et les faire égoutter quelques minutes (ou les faire tremper 1 h pour ceux qui le souhaitent).

Éplucher l’oignon et le détailler en lamelles ( si vous avez des oignons nouveaux ou grelots c’est parfait,: les laisser entiers).

Eplucher l’ail. Eplucher les carottes et les couper en rondelles.

Dans une marmite (l’idéal en fonte), ajouter l’huile d’olive et faire revenir l’oignon et les rondelles de carottes 3 ou 4 min. Ajouter les lentilles, l’ail écrasé, les grains de poivre, le laurier, le thym et le romarin. Remuer légèrement et ajouter un volume d’eau FROIDE correspondant à 2 ou 3 fois le volume de lentilles.

Facile: 1 verre de lentilles/3 verres d’eau)

(on peut rajouter un demi-verre de vin blanc wink)

Laisser cuire à frémissements durant 20 à 25 minutes avec un couvercle.

Pendant ce temps-là, piquer les saucisses.

Au bout de 25 min environ, ajouter les saucisses et le bouillon de cube (ce n’est pas obligatoire, mais cela permet d’avoir la juste dose de sel à mon goût: le préférer BIO ou le faire soi-même. Je vous donnerai la recette) et laisser cuire encore 20 minutes, toujours à frémissement.

Surveiller qu’il y ait toujours un peu d’eau et que ça n’accroche pas au fond de la casserole. Le plat est prêt quand les saucisses sont bien cuites et qu’il n’y a presque plus de liquide.

Rectifier l’assaisonnement (si vous trouvez que ce n’est pas assez salé.Mais attention, les saucisses ainsi que le cube de bouillon  apportent suffisamment de sel à votre plat).

Bonne dégustation.

 

lentille saucisse - mijote et papote
saucisse et lentille - mijote et papote
Menu du site