Gratin châtaigne butternut

Gratin châtaigne butternut

20230107_124802

 

Vous savez tous, si vous me suivez sur instagram, que j’adore la courge butternut!

Mais ce que vous savez également c’est que je ne la mets plus à cuire, non, non, non….je prépare mes gratins comme les gratins Dauphinois. Gain de temps et gain de vitamines!!

Pendant les fêtes de fin d’année, j’adore préparer ce gratin de butternut agrémenté de châtaignes!!! C’est tellement bon. Hum, un vrai délice!!!

Je trouve que la châtaigne se marie à merveille avec la butternut! je vous explique tout cela!

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Pour 6/8 personnes:

Cuisson 185 ° pendant 30 minutes.

  • 1 courge butternut
  • châtaignes en bocal
  • 35 cl de crème liquide ou béchamel
  • sel, poivre, muscade, ail semoule
  • gruyère râpé

Pour une version végé, vous pouvez remplacer la crème par du lait de coco ou du lait d’amande ou de riz.

20230107_113239

Préchauffez le four.

Épluchez et coupez en petits dès la courge butternut.

Déposez les cubes dans un plat allant au four.

Égouttez les châtaignes et disposez-en un vingtaine sur les dès de courge.

Salez, poivrez, râpez de la muscade selon votre goût, parsemez d’ail frais ou semoule et ajoutez de la crème liquide.

J’aime aussi parfois remplacer la crème par de la béchamel, mais c’est plus long et plus calorique…..

Si vous souhaitez tenter la recette avec de la béchamel voici la recette:

– 40 g de beurre

-40 g de farine

-700 ml de lait

– sel, poivre, muscade

Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez la farine et remuez.

Ajoutez le lait petit à petit tout en remuant jusqu’à épaississement. Assaisonnez! goûtez et voilà!!!!

Ajoutez du comté ou gruyère râpé à votre gratin et enfournez pour 30 min environ.

Vérifiez la cuisson, en piquant avec un couteau, les dès de butternut et jusqu’à ce que votre gratin ait une jolie couleur dorée.

Régalez-vous!!

 

20230107_124754

 

 

 

Pommes cuites au four

Pommes cuites au four

pomme au four mijote et papote

Il reste quelques pommes du verger précieusement conservées à la cave, j’ai eu envie de refaire un bon en arrière et revivre les doux moments de mon enfance.

Lors des longues soirées d’hiver, mes grand-parents adoraient réunir tout le monde afin de « dégromayer » les noix, ce qui consistait à retirer le fruit de sa coque en demi cerneaux. C’était un moment convivial pour certain mais une corvée pour d’autre, il faut bien l’avouer.

Ceci dit, ma grand-mère avait pour habitude de nous confectionner un gâteau au noix nappé de chocolat ou parfois elle mettait à cuire de délicieuses pommes au four. Mais attention, il ne s’agissait pas de n’importe quel four, c’était le vieux fourneau à bois où mijotaient la soupe, le pot au feu et bien d’autres plats.

Les pommes étaient mises au four en fin d’après-midi et elles étaient en soirée parfaitement confites: quel bonheur!

Un peu d’eau au fond de la casserole, du sucre, une pointe de beurre, quelque fois du miel ou une cuillère de confiture et voilà, aussi simple que cela mais tellement délicieux!!

 

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Pour 6 personnes:

Cuisson 185 ° pendant 30 minutes.

  • 6 belles pommes
  • eau
  • 6 cuillères à café de sucre
  • 6 petits morceaux de beurre
  • cannelle, confiture etc…
pomme au four - mijoteetpapote

Préchauffez le four.

Nettoyez et évidez les pommes.

PS: je laisse un petit bout au fond de la pomme afin de la refermer  et que le liquide reste bien dans le fruit.

Déposez les pommes dans un plat allant au four et mettre un fond d’eau.

Parsemez un morceau de beurre sur chaque fruit et saupoudrez de sucre roux.

Vous pouvez ajouter les épices de votre choix, pour ma part je rajoute un peu de cannelle.

Faites cuire au four 30 min environ jusqu’à ce que les fruits soient bien dorés.

Vous pouvez ajouter de la confiture dès la sortie du four pour plus de gourmandise.

Alors c’était simple, économique, rapide et si vous ne voulez pas de beurre, ni confiture c’est donc parfaitement sain!!

Régalez vous !

 

pommes ua four-mijotetepapote
pome au four - mijote et papote
pommes au four mijote et papote
Flan aux feuilles de pêcher

Flan aux feuilles de pêcher

flan - mijote et papote

Tout le monde connaît le flan aux oeufs!  Généralement on le parfum avec une belle gousse de vanille et avec un bon caramel au fond: un régal!

Mais savez-vous que vous pouvez le parfumer avec des feuilles!! Et oui!! Des feuilles de pêchers!! 

La première fois que j’ai vu « Mamy Marthe » (la mamie de Mister  » F ») réaliser ce flan, j’ai émis quelques doutes…. et elle m’a dit: « tu ne connais pas ? moi je le fais souvent comme ça! » et bien non je connaissais pas!

Son village et celui de mon enfance son pourtant séparés de seulement quelques km, ma grand-mère ne m’en avait jamais parlé, ni même fait goûté!  et bien j’avais tort de ne pas avoir découvert ce dessert avant!!!!

Ce flan a un léger gôut d’amande! C’est surprenant même, car on ne s’attend pas à cela! 

Ce flan s’inscrit depuis 25 ans dans mes classiques: rien de telles que ces bonnes vieilles recettes de grand-mère qui marquent nos palais!

J e vous laisse découvrir plus bas la recette de ce flan!

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Pour 6 personnes:

Cuisson au bain marie 10 min à 240 °puis 20 min à 210 °.

  • 1 litre de lait entier de préférence ou 1/2 écrémé
  • 5 oeufs
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de maïzena
  • 1 belle poignée de feuilles de pêcher 
  • caramel liquide
feuille flan - mijote et papote

Préchauffer le four.

Faire bouillir le lait dans une casserole avec les feuilles. Stopper la cuisson et laisser infuser les feuilles une dizaine de minutes à couvert.

Battre les oeufs avec le sucre, puis ajouter la maïzena tout en continuant à remuer avec un fouet pour éviter la formation de grumeaux.

Retirer les feuilles du lait et le verser au travers d’un tamis ou d’une passoire fine sur le mélange oeufs/sucre/maïzena. Battre rapidement afin d’éviter aux oeufs de cuire.

Dans un moule à flan, déposer une couche généreuse de caramel liquide (1/2 cm d’épaisseur) et déverser votre préparation en la filtrant à nouveau (les impuretés resteront dans la passoire fine ou le tamis).

Cuire au bain marie comme indiqué dans la liste des ingrédients.

Passer le temps de cuisson au four, sortir le flan du bain marie et le laisser refroidir avant de l’insérer au réfrigérateur.

Vous pouvez le déguster avec un bon gâteau de Savoie! Cela n’en sera que meilleur!

Régalez vous!!!

flan feuille - mijote et papote
flan aux feuille de pecher - mijote et papote
Osso bucco de veau

Osso bucco de veau

osso bucco de veau - mijote et papote

Connaissez vous l’Osso Bucco de veau ?

L’Osso Bucco est un plat traditionnel Milanais (Italie) qui est constitué d’un ragout  de tronçons de jarret de veau braisé,  au vin blanc et cuisinés avec des légumes (carottes, tomates et oignons).

Son nom viendrait de la langue Lombarde « Oss Bus » qui se traduit  par « Os troué » et son origine remonterait au 18ème siècle.

Il était servi dans les maisons les plus riches d’Italie à cette époque. Aujourd’hui, la viande de veau, bien qu’assez cher, est tout de même abordable.

Pensez à récupérer la moelle et à l’étaler sur votre viande ou tout simplement sur une tranche de pain frais.

Bon maintenant que vous savez tout, je vous livre ma recette d’une simplicité incroyable!

Ce plat demande du mijotage, et cela vous savez que j’adore!!!!

Alors à vos marmites !

Pour découvrir les ingrédients, c’est juste en-dessous

Pour 6 personnes:

Cuisson 1h, 1h30.

  • 6 morceaux de jarret de veau
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 belles carottes
  • 1 bouquet garni composé de thym, romarin, sauge, laurier
  • 30 g de farine
  • 1 boîte de tomate concassée ou 4 belles tomates du jardin
  • 20 cl de bouillon de légumes (ou de bœuf)
  • 50 g de lardons fumés
  • 15 cl de vin blanc
  • 20 g de beurre + 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre
osso bucco -mijote et papote

Détailler les oignons en lamelles et faire de même avec les carottes en rondelles. Eplucher la gousse d’ail. Réserver.

Fariner les morceaux de veau des deux côtés.

ossobucco -mijoteetpapote

Ajouter l’huile d’olive et le beurre dans une cocotte. Faire revenir la viande de chaque côté afin qu’elle soit juste dorée. Réserver.

2 osso bucco - mijote et papaote

Dans la même cocotte , faire revenir les lardons (optionnel), les oignons, la gousse d’ail ainsi que les carottes quelques minutes.

2 osso-bucco - mijote et papote

Ajouter les tomates, le bouquet garni. Saler, poivrer. Laisser mijoter 1 ou 2 min.

3 osso bucco- mijote et papote

Ajouter les morceaux de viande, le vin blanc et le bouillon. Ajouter le couvercle à la cocotte et laisser mijoter à feu doux entre 1h et 1h30.

Surveiller la cuisson , la viande doit être tendre.

Vous pouvez rajouter un peu de bouillon, ou d’eau en cours de cuisson si vous trouvez que la sauce tomate a trop diminué.

 

4 osso bucco - mijote et papote
scène osso bucco - mijote et papote

Et voilà un plat bien réconfortant!

Essayez la recette et n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire!

Bonne dégustation.

 

osso de veau - mijote et papote
Confiture d’oranges amères

Confiture d’oranges amères

confiture oranges amères - mijote et papote

 

Je vous propose une recette de confiture à base d’oranges. Mais pas n’importe lesquelles: les oranges amères!

Il est complètement impossible de déguster une orange amère…. C’est horrible! l’amertume est telle que c’est immangeable!

En revanche en confiture c’est totalement extra! On peut aussi faire un excellent apéritif à base de ce fruit.

L’orange amère, également appelé bigarade car issue du bigaradier, est un agrume. Sa peau orange est rugueuse, épaisse. Sa chair est peu juteuse, acide et contient beaucoup de pépins. Elle est beaucoup cultivée en Espagne ainsi que dans le Sud de la France. Sa récolte s’effectue de janvier à février.

Pour réaliser cette confiture, j’utilise le fruit dans son intégralité! Pas de gaspillage. Ainsi on les fera cuire la veille dans un grand récipient d’eau et le lendemain on préparera la confiture.

J’étais un peu septique au départ, car n’étant pas trop adepte des aliments acides, je me suis dit que je n’allais certainement pas aimer cette confiture!

Et bien c’est une belle découverte et à déguster avec les fameux scones Anglais au petit déjeuner c’est vraiment excellent!

confiture orange amère -mijote et papote
oranges amères - mijote et papote

La liste des ingrédients ci-dessous:

Cuisson des oranges la veille: 1h

Cuisson de la confiture: le lendemain 15 à 20 min selon consistance désirée.

  • 2 kg d’oranges amères (une fois cuites et débarrassées de leurs pépins)
  • 1 kg 700 de sucre
  • 1/2 jus de citron
  • eau
  • 1 contenant pour déposer les pépins
1 confiture orange amère - mijote et papote

1 – la veille: cuisson des oranges amères

Piquer 3 fois chaque orange à l’aide d’un pic à brochette ou d’un couteau.

Déposer les oranges amères dans un casserole et remplir d’eau jusqu’à les recouvrir .

A l’ébullition, diminuer légèrement le feu. Le temps de cuisson dans l’eau doit être d’une heure environ.

Stopper le feu sous la casserole et laisser reposer toute la nuit dans l’eau de cuisson.

orange amère - mijote et papote

2- préparation de la confiture:

– égoutter les oranges

– les couper en deux et retirer tous les pépins que l’on réservera.

– détailler les oranges entières en lamelles.

orange amère - mijoteetpapote
2 confiture orange amère - mijote et papote

– Peser les fruits obtenus.

– Dans un casserole ou une bassine à confiture, disposer les fruits et l’équivalent en poids de sucre moins 300g.

– Ajouter un demi jus de citron

– Ajouter les pépins dans un contenant (ici boule à thé) qui ajouteront naturellement de la pectine.

3 confiture orange amère - mijote et papote

– Faire cuire la confiture.

– A la première ébullition, diminuer le feu et remuer sans cesse pour ne pas que la confiture adhère au fond de la casserole.

– au bout de 15 min environ (+ou- selon la consistance souhaitée) déposer un petite cuillère de confiture sur une assiette.

Si la confiture fige , elle est cuite.

-Mettre en pot immédiatement et les retourner aussitôt pour une meilleure conservation.

Il ne vous reste plus qu’à confectionner des scones  et vous avez un merveilleux petit déjeuner à l’Anglaise!!

Bonne dégustation et si vous avez des questions n’hésitez pas, je me ferai un plaisir d’y répondre.

4 confiture orange amère - mijote et papote
confiture orange amère -mijote et papote
Madeleine Bergamote et thé Earl Grey

Madeleine Bergamote et thé Earl Grey

madeleine - mijote et papote

Si vous me suivez un peu sur Instagram, vous savez que je suis complètement « accro » au thé bergamote!!

Pendant les vacances de février, nous sommes partis dans un magnifique endroit, que nous affectionnons tout particulièrement: La Londes les Maures, tout prêt de Bormes les Mimosa. Le climat y est doux, méditerrannéen et à cette époque la végétation est en fleurs.

Quel bonheur de contempler les mimosas en fleurs ou sentir les majestueux eucalyptus! C’est aussi la saison des oranges amères, avec lesquelles ont confectionne un délicieuse confiture.

On trouve également cet agrume méconnu, la bergamote, qui pousse à cette saison.

La bergamote est apparue accidentellement sous forme d’hybride, dans les champs d’agrumes en Italie du Sud, entre les XIV et XV siècles. Elle se reproduit par greffage d’un citronnier sur un oranger sauvage.  On trouve souvent de l’huile essentielle de bergamote.

Ainsi, je l’utilise en prélevant les zestes qui aromatisent à merveille gâteau, madeleines etc…

La recette de base de la madeleine, vous la connaissez, j’ai simplement ajouté des zestes de bergamote et haché finement du thé Earl Grey que j’ai incorporé également à la pâte.

Accompagné d’un thé, c’est totalement excellent, ou simplement pour le gouter à grignoter!!

Je vous laisse découvrir la suite en image et le déroulé de la recette!

 

20220309_165858- mijote et papote
madeleines bergamote thé - mijote et papote

La liste des ingrédients ci-dessous:

Pour 24 madeleines environ

Préparation: la veille ou le matin pour l’après-midi

Cuisson: 8 min environ à 180 °

  • 2 œufs
  • 85 g de sucre
  • 130 g de farine
  • 1/2 paquet de levure soit 6 g
  • 130 g de beurre
  • 40 g de lait
  • zeste d’une demi bergamote
  • 2.5 g de thé Earl Grey haché
madeleine thé Earl grey bergamote - mijote et papote

Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Tamiser la levure et la farine.

Rajouter au mélange sucre oeufs la farine et la levure.

Faire chauffer légèrement le lait et l’ajouter au mélange précédent.

Faire fondre le beurre et l’incorporer encore chaud à la préparation. Mélanger.

Zester une demie bergamote, et ajouter ceci encore à la préparation.

Hacher le thé et l’incorporer à la pâte.

Réserver au réfrigérateur dans un récipient fermé toute une nuit ou une bonne demi-journée si vous êtes pressés.

Le lendemain: (ou une bonne demi-journée plus tard!!!)

Préchauffer le four à 180°.

Remuer à la spatule la pâte. Beurre un moule à madeleine et fariner.

A la poche à douille remplir les alvéoles du moule. (ou à la cuillère)

Cuire 8 minutes à 180 °. Laisser refroidir sur une grille.

Pour bien les conserver et pour qu’elles ne sèchent pas, les stocker dans une boite en fer.

Vous avez vu cette belle bosse!!!! c’est magnifique!!! bon goûter!!

bergamote - mijote et papote
pesée thé earl grey- mijote et papote
thé eral grey et bergamote madeleine - mijoteetpapote
thé earl grey bergamote madeleine-mijote et papote
madeleines - mijote et papote

Menu du site